Cinéma et photographie, est-ce la guerre ?

Entre image fixe et image animée, la concurrence est rude. Certains voient la photo comme un style trop ancien et trop figé, pour laisser la place au cinéma qui lui paraît beaucoup plus vivant. D’autres opteront pour la photo, car d’elle découlent toutes les aspirations cinématographiques de notre ère. Qui l’emportera donc à cette joute interminable ?

La photo, des images fixes chargées de message

On reproche souvent à la photographie son état inanimé. Il s’agit sans doute là de la nature même de la photographie. Celles-ci à le privilège de figer le temps, fixer un moment de la vie pour le garder précieusement en souvenir. Ce qui a toujours de la photo un élément vital pour certains, c’est sa faculté à immortaliser les instants. Un instant avec lequel on a vécu avec ses proches, un instant de joie, un instant de tristesse… ces instants mêmes si on certains ont été douloureux, on souhaite en garder un bout de souvenir.

Le cinéma, la narration de l’histoire

À première vue, le cinéma a une longueur d’avance sur la photo. En effet, il s’agit d’une séquence d’image animée qui ne permet pas uniquement de figer le temps, mais vraiment qui transporte dans le temps avec le décor, l’ambiance et les détails imperceptibles parfois à travers des photos inanimées. Toutefois, le cinéma puise sa source dans la photographie, certains réalisateurs comme Michelangelo Antonioni du film Blow Up mettent l’accent sur la vie d’un photographe qui lui cherche à comprendre la raison de ses clichées. Le cinéma illustre une idée d’orientation dans un environnement que seul le réalisateur choisit. Le public est donc dirigé vers une narration composée par le rédacteur du film, par opposition aux photos qui elles, la narration vient du conscient même de celui qui l’observe.

Cinéma et photographie, sur le même rail ?

Il est inimaginable de penser que la photo ressemble au cinéma ni vice-versa. Ce qui est vrai c’est que photo et cinéma s’entrelacent perpétuellement. Il y aura toujours une histoire, une narration à travers une photo. Et il y aura toujours des plans fixes, à l’image des photos dans une scène cinématographique. Ce point de vue conceptuel est renforcé par les techniques utilisées par ces deux moyens, il y en effet une grande similitude entre la prise de vue, la luminosité, etc. entre appareil photo et caméra. Ne nous laissons donc pas tenter de les opposer, car on peut très bien les utiliser ensemble.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s