Comment réussir à photographier un feu d’artifice ?

Vous savez qu’il y a aura un show de feu d’artifice ce soir, et vous souhaitez en faire quelques clichées bien réussi ? Vous êtes au bon endroit. La photographie de feu d’artifice impose quelques règles, si ce n’est déjà de bien régler la luminosité car la scène se déroule la nuit. Voici ce dont vous devez faire avant et pendant le feu d’artifice.

Une bonne préparation et un repérage des lieux

Côté appareil, pensez d’abord à vous munir d’un trépied et d’une commande à distance. Il faudra en effet s’assurer de la stabilité des photos. De votre côté, vous savez que le feu d’artifice est un évènement populaire dont le lieu du show est déjà connu à l’avance. Ce que vous devez faire c’est faire une reconnaissance des lieux au préalable. Choisissez la place idéale et le meilleur angle de prise de vue. Pensez aussi à la foule, car c’est toujours un moment féerique un feu d’artifice, donc il y aura certainement du monde. Pour les feux d’artifices qui se déroulent sur un plan d’eau (majoritairement c’est le cas) vous pourrez très bien essayer de trouver un angle où c’est possible de voir à la fois le feu d’artifice et son reflet dans l’eau, ça serait l’idéale. Si vous le pouvez, essayez de vous informer sur l’hauteur maximum qu’atteindront les tirs. Cela vous permettra de bien choisir votre focale et vous évitera de toucher à tout votre système déjà mis en place.

 

Quand le grand-moment arrive

Quand le moment des tirs arrive enfin, verrouillez votre appareil sur le grand-angle car il s’agira de faire une prise de vue de sujet assez loin. Passez l’optique en mode manuel en le verrouillant vers l’infini. Cette prédisposition vous permettra de photographier chaque tir et vous évite de devoir régler à chaque fois votre boîtier. Sachez d’ailleurs que vous allez avoir à faire deux contraintes : un le réglage qui doit être un réglage de prise de vue la nuit. Puis la durée des tirs, vous risquez de rater certains tirs si vous touchez à chaque fois au réglage de votre appareil donc, essayez de tout planifier à l’avance pour éviter ces désagréments.

Une bonne ouverture vous permettra un bon cadrage, évite la surexposition des photos et vous offre une meilleure profondeur de champ.

La difficulté à surpasser : l’exposition

Pour photographier un feu d’artifice, il faut fixer le temps d’exposition. Mais la difficulté provient du fait qu’on ne connait pas avec certitude le timing de chaque tirs, ce qui peut parfois provoquer un ratage des photos. Pour pallier ce problème, on utilise le mode Bulb, cela consiste à appuyer sur le déclencheur en le laissant exposer puis on enlève le doigt pour arrêter l’exposition. Tout doit se faire dans un bon tempo, et c’est le fait de maîtriser ce tempo vous permettra d’obtenir des jolies clichées.

Pour gérer la luminosité car vous êtes dans la nuit et que vous ne savez pas quelle sera l’intensité lumineuse de chaque tir (certains seront plus lumineuse que d’autre). Le secret reste le déclenchement au départ du tir et de le maintenir pendant toute la durée de l’explosion jusqu’à ce que le ciel devient noir. Vous ne risquerez donc pas d’avoir des images surexposer ni des images ratées grâce à cette technique.

Ce qu’il ne faut pas oublier

Tout ce qui est cadrage et ajustement du couple sensibilité-diaphragme devront être faits au début des tirs. Une fois que c’est parfaitement réglé, orientez-vous vers le ciel plutôt que dans votre boitier et soyez précis dans le dosage de chacun de vos prises, car pour réussir ses photos de feu d’artifice, tout est dans le dosage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s